Correspondance avec l'Ordre des Hospitaliers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Correspondance avec l'Ordre des Hospitaliers

Message par Vérolanie Brenet le Mer 23 Mar 2016, 01:02


Vérolanie Brenet
2 place d'Arme
Ordre des Hospitaliers


Madame,

Je tenais, par la présente et dans un premier temps, vous présenter toutes mes excuses quant au temps de réponse très long. Nous avons eu beaucoup de travail ces derniers temps.

Je vous contact aujourd'hui afin de pouvoir remettre au goût du jour un nouveau contrat qui lierait nos deux institutions. J'aimerais pouvoir réceptionner, prochainement, un de vos contrat afin de pouvoir le lire avec attention et pouvoir y apporter des changements si besoin et une réponse rapide, car malheureusement, je n'ai trouvé aucun contrat vous appartenant dans le bureau de l'ancien Commandant.

Dans l'espoir de vous rencontrer à nouveau,
Je vous prie d'agréer, madame, mes respectueuses salutations.



Vérolanie Brenet

Date d'inscription : 27/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Correspondance avec l'Ordre des Hospitaliers

Message par Ambre le Mer 23 Mar 2016, 09:49

Chère dame Commandant Vérolanie,

C'est avec plaisir que la Grâce de l'Egide vous apporterait ses servvices, comme elle a pu le faire par le passé.
Si vous songez à une protection de l'hôpital de votre ordre, ainsi qu'à l'accompagnement de vous-même ou de vos médecins lors d'interventions en ville, j'ai retrouvé le contrat que nous avions signé avec dame Commandant Nael et vous en propose la version jointe.


Contrat d'intervention de la Grâce de l'Egide

La compagnie civile de sécurité Grâce de l'Egide s'engage envers l'Ordre des Hospitaliers à :

  • Rester à l'écoute de leur fréquence et répondre à toute demande d'aide le plus rapidement possible, dans les limites de leurs gardes disponibles. Dans le cas où aucune garde ne serait disponible, la compagnie fera le nécessaire pour en libérer en priorité pour les appels de l'Ordre, ou enverra des gardes extérieures assermentées par la Grâce.
  • Rester à l'écoute du canal d'urgence de Hurlevent, afin de répondre le plus rapidement possible aux demandes d'aide impliquant l'Ordre.
  • Accompagner les médecins de l'Ordre lors de leurs interventions en ville et sur les terres de la Couronne, pour peu que l'Ordre en fasse la demande, et ce même si aucun danger n'est à craindre.
    Sur place, la Compagnie devra alors permettre aux médecins d'agir sans être troublés, et répondra à toute demande d'aide des dits médecins, dans la mesure où cela ne nuit pas à la sécurité du groupe. Les médecins de l'Ordre restent bien évidemmment les seuls à prendre les décisions qui s'imposent pour la santé de leurs patients. En contrepartie, les membres de la Grâce pourront prendre le commandement du groupe lors de l'intervention si des menaces importantes mettent en péril la sécurité du groupe.
  • Assurer la sécurité à l'intérieur de l'hôpital, ou dans ses abords immédiats, dés que l'Ordre en fait la demande, et jusqu'à ce que tout danger soit écarter. Les médecins de l'Ordre doivent pouvoir faire leur métier dans le calme et la sérénité.
  • Patrouiller régulièrement aux abords immédiats de l'hôpital, ainsi qu'à l'intérieur, afin de s'assurer que tout est en ordre et qu'aucune menace ne pèse sur les médecins ou les patients.
  • Prendre toutes les dispositions nécessaires à la réalisation de ses engagements, dans le cadre des lois en vigueur dans le Royaume et tant que cela ne va pas à l'encontre d'ordres directs de la Garde ou de la Chancellerie.
    La compagnie agira au mieux en fonctions de ses effectifs disponibles.

En contrepartie de ces services, l'Ordre des Hospitaliers s'engage à verser la somme forfaitaire de 20 pièces d'or par mois à la Grâce de l'Egide. Cette somme pourra être majorée ou minorée à la fin de chaque mois, avec l'accord des deux parties, suivant l'activité du mois passé et le travail accompli.

Rédigé à Hurlevent, le 7e jour du 4e mois de l'an 35.
Revu et corrigé le 23e jour du 3e mois de l'an 36.


En espérant qu'il répond à votre demande et vous agréé.
Nous pourrons en parler lors de mes prochaines visites à Gwardocia, ou plus tôt bien sûr si vous souhaitez venir au local de la compagnie.
Je vous remercie d'ailleurs encore une fois pour les soins attentifs que vous prodiguez à notre compagne blessée.

Qu'Elle vous accompagne dans votre charge.


Ambre,
pour la Grâce de l'Egide.

_________________
avatar
Ambre
Matriarche

Date d'inscription : 04/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Correspondance avec l'Ordre des Hospitaliers

Message par Vérolanie Brenet le Mar 29 Mar 2016, 23:05


Madame,

Vous trouverez ci-joint le contrat relu et signé qui liera nos deux institutions.


Contrat d'intervention de la Grâce de l'Egide

La compagnie civile de sécurité Grâce de l'Egide s'engage envers l'Ordre des Hospitaliers à :


- Rester à l'écoute de leur fréquence et répondre à toute demande d'aide le plus rapidement possible, dans les limites de leurs gardes disponibles. Dans le cas où aucune garde ne serait disponible, la compagnie fera le nécessaire pour en libérer en priorité pour les appels de l'Ordre, ou enverra des gardes extérieures assermentées par la Grâce.
- Rester à l'écoute du canal d'urgence de Hurlevent, afin de répondre le plus rapidement possible aux demandes d'aide impliquant l'Ordre.
- Accompagner les médecins de l'Ordre lors de leurs interventions en ville et sur les terres de la Couronne, pour peu que l'Ordre en fasse la demande, et ce même si aucun danger n'est à craindre.
- Sur place, la Compagnie devra alors permettre aux médecins d'agir sans être troublés, et répondra à toute demande d'aide des dits médecins, dans la mesure où cela ne nuit pas à la sécurité du groupe. Les médecins de l'Ordre restent bien évidemmment les seuls à prendre les décisions qui s'imposent pour la santé de leurs patients. En contrepartie, les membres de la Grâce pourront prendre le commandement du groupe lors de l'intervention si des menaces importantes mettent en péril la sécurité du groupe.
- Assurer la sécurité à l'intérieur de l'hôpital, ou dans ses abords immédiats, dés que l'Ordre en fait la demande, et jusqu'à ce que tout danger soit écarter. Les médecins de l'Ordre doivent pouvoir faire leur métier dans le calme et la sérénité.
- Patrouiller régulièrement aux abords immédiats de l'hôpital, ainsi qu'à l'intérieur, afin de s'assurer que tout est en ordre et qu'aucune menace ne pèse sur les médecins ou les patients.
- Prendre toutes les dispositions nécessaires à la réalisation de ses engagements, dans le cadre des lois en vigueur dans le Royaume et tant que cela ne va pas à l'encontre d'ordres directs de la Garde ou de la Chancellerie.
- La compagnie agira au mieux en fonctions de ses effectifs disponibles.


En contrepartie de ces services, l'Ordre des Hospitaliers s'engage à verser la somme forfaitaire de 20 pièces d'or par mois à la Grâce de l'Egide. Cette somme pourra être majorée ou minorée à la fin de chaque mois, avec l'accord des deux parties, suivant l'activité du mois passé et le travail accompli.

Rédigé à Hurlevent, le 7e jour du 4e mois de l'an 35.
Revu et corrigé le 23e jour du 3e mois de l'an 36.
Signé le 29ème jour du 3ème mois de l'an 36.


Vérolanie Brenet

Date d'inscription : 27/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Correspondance avec l'Ordre des Hospitaliers

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum